lundi 17 novembre 2008

JARDIN DES ARTS PREMIERS

17 novembre 2008

Se promener le dimanche à Paris comme à la campagne.
Le jardin des arts premiers de Gilles Clément nous dévoile
des points de vues différents sur les bâtiments et on dévine
que les plantations jouent des couleurs et des reliefs dans
une évidence mathématique.



Lignes volumes et couleurs


Un désordre calculé


Une vision campagnarde pour un bâtiment ultra contemporain


Légereté sur fond de ciel parisien


La lumière du ciel


Un bosquet de roses côté rue de l'Université


Les sols, façades et plantes se répondent pour créer
un paysage en milieu urbain

1 commentaire:

splendid a dit…

Although from different places, but this perception is consistent, which is relatively rare point!
nike dunk